A découvert- Harlan Coben

Image

Résumé : Une petite amie qui disparaît sans laisser de traces. Un père mort. Une mère junkie. Un oncle détective un peu envahissant. Les nuits s’annoncent blanches pour Mickey Bolitar. Et les petits drames du lycée semblent bien dérisoires à côté du terrifiant complot qui se trame autour de lui…

Extrait : J’allais au lycée en ruminant mon triste sort – mon père était mort, ma mère en cure de désintox, ma copine avait disparu – quand j’ai vu la femme chauve-souris pour la première fois.
J’avais entendu les rumeurs la concernant, bien sûr. On disait qu’elle vivait seule dans la maison délabrée au croisement des rues Hobart Gap et Pine. Vous voyez laquelle. Je me trouvais juste devant. La peinture jaune de la façade tombait par plaques comme le pelage d’un vieux chien. Le béton de l’allée se craquelait. Dans le jardin à l’abandon, les pissenlits mesuraient bien 1 m 20, la taille requise pour monter dans le grand huit.
On racontait que la femme chauve-souris avait 100 ans et ne sortait que la nuit. Gare au gamin qui n’était pas revenu de chez un copain ou de son entraînement de base-ball avant la tombée du jour. Si vous preniez le risque de rentrer à pied dans le noir ou si vous étiez assez dingue pour couper par son jardin… la femme chauve-souris vous attrapait !
L’histoire ne disait pas ce qu’elle faisait de vous. Aucun enfant n’avait disparu dans cette ville depuis des années. Des adolescents, comme Ashley, ma copine, oui : un jour ils étaient là, vous tenant la main, plongeant leur regard dans le vôtre à vous faire chavirer le coeur, et le lendemain… volatilisés ! Mais des enfants ? Non. Ils n’avaient rien à craindre, même de la femme chauve-souris.
Je m’apprêtais malgré tout à changer de trottoir – même moi, un adolescent qui rentrait en seconde, je préférais éviter cette maison flippante – quand la porte s’est entrebâillée.
Je me suis figé.
Pendant un moment, il ne s’est rien passé. La porte était maintenant grande ouverte, mais il n’y avait personne. J’ai attendu.
La seconde suivante, la femme chauve-souris était là.
C’est vrai qu’elle aurait pu avoir 100 ans. Voire 200 ans. Je ne savais pas d’où lui venait son surnom. Elle ne ressemblait pas à une chauve-souris. Ses cheveux gris lui descendaient jusqu’à la taille, à la mode hippie, et lui dissimulaient le visage. Sa tunique blanche en lambeaux évoquait une robe de mariée dans un vieux film d’horreur ou un clip de heavy métal. Elle avait la colonne vertébrale tordue en forme de point d’interrogation.
Lentement, la femme chauve-souris a levé une main si pâle qu’elle semblait presque bleutée et pointé un doigt osseux et tremblant dans ma direction. Je n’ai rien dit. Quand elle a été sûre que je la regardais, son visage ridé s’est fendu d’un sourire qui m’a fait froid dans le dos.
– Mickey ?
J’ignorais totalement comment elle connaissait mon nom.
– Ton père n’est pas mort, a-t-elle déclaré.
Ses mots m’ont causé un tel choc que j’ai fait un pas en arrière.
– Il est bien vivant.

Mon avis:

Mickey Bolitar a seize ans. Son père vient de mourir, sa mère est en cure de désintoxication, autant dire que sa vie n’est pas vraiment rose. Surtout lorsque Mickey va habiter chez son oncle qu’il déteste. Quand sa petite amie disparait mystérieusement, Mickey se met en tête de la retrouver…

Je ne connaissais pas ce livre et quand je l’ai vu sur une étagère à la bibliothèque, je l’ai pris et je n’ai pas été déçue. Le suspense était là, du début jusqu’à la fin, Mickey est un de ces personnages auxquels on s’attache très facilement. Vraiment, j’ai adoré, le matin, avant de partir en cours, je le lisais dans ma chambre. J’ai aussi adoré Emma, malgré qu’elle ne soit pas bien dans sa peau, et puis l’histoire est très intéressante aussi. Quand à Spoon, je trouve que son personnage ne sert à rien.

En  plus de ça, on ressent vraiment les émotions de Mickey, je ne compte pas les fois ou j’ai frissonné.

A découvert est un livre que je vous conseille vivement, pour moi, ç’a a été le coup de cœur !

Ma note : 10/10, j’ai vraiment adooooooooooooooooré.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s