Salmacis l’élue d’Emmanuelle de Jesus

salmacis tome 1

Résumé :

« J’ai levé les yeux : à trois mètres au-dessus de moi, Andrea me fixait, m’encourageant à le rejoindre. Nos regards se sont noués. Il avait des yeux incroyables, à l’iris violet, frangés de longs cils très noirs, que l’on aurait dits maquillés, une bouche en arc, sensuelle. Il a esquissé un sourire…
Ma dernière vision avant de perdre l’équilibre. »

Toute sa vie, Faustine Sullivan, seize ans, s’est contentée d’une place à l’ombre de son frère jumeau. Mais c’est à la mort de ses parents, dans un pensionnat perdu dans la montagne, qu’elle trouve l’envie d’exister.

Quelle est cette force irrésistible qui l’attire vers le mystérieux Andrea ? Et comment imaginer qu’en cédant à ses sentiments, Faustine risque de se brûler les ailes ?

Mon avis :

J’avais voté pour Salmacis lors du tremplin Black Moon et c’est donc avec impatience que j’attendais ce roman. Malheureusement je n’ai pas pu le lire tout de suite alors quand je l’ai vu sur les étagères de la bibliothèque je n’ai pas hésité. Et autant vous dire que je n’ai rien regretté. Des personnages à l’histoire j’ai tout adoré… J’ai trouvé le lien entre Faustine et Sasha très bien décrit, ce n’est pas souvent qu’on a l’occasion de lire un roman  avec des jumeaux et j’ai trouvé ça génial. Et Andrea, ah Andrea… J’ai littéralement craqué sur lui dès le début ! L’histoire est vraiment crédible et ce pensionnat dans la montagne c’est très original. J’ai beaucoup aimé le personnage de Anna, la tante des jumeaux, elle est drôle et sympa, elle apportait une certaine fraîcheur au roman et c’était agréable. Passons maintenant à Faustine, j’ai bien aimé son caractère, elle a une personnalité décapante mais j’avoue l’avoir parfois détestée, et je ne me suis pas du tout identifiée à elle…

C’est plus facile d’avancer lorsqu’un phare éclaire votre route, balise le chemin, vous évite les obstacles. L’amour que je porte à Sasha, il me le retourne en prenant soin de moi. Notre complicité est un cocon dont je n’ai pas la moindre envie de sortir.

De plus l’écriture est super et originale. Il n’y a pas vraiment de chapitres donc c’est dur de s’y retrouver si on n’a pas de marque-page. L’intrigue est passionnante et vraiment inattendue, le mythe exploité change des traditionnels vampires, sorciers et loups-garous et ça fait vraiment du bien… Je  ne m’y connais pas du tout en escalade et donc ce n’est pas cet aspect du roman qui m’a le plus plu même si c’est rare de croiser ce sport dans un roman  ( du jamais vu pour moi  ). J’ai vraiment trouvé certains personnages lords, que ce soit Patrick Gilles, le prof d’escalade qui est vraiment dégueulasse, Cora, qui est une vraie tête à claques ou encore Sasha qui m’a parfois saoulé.

Moi, je suis celle qui se cache, celle qu’on découvre, celle que l’on compare ; je suis la sœur zarbi du mec très sympa, du petit ami rêvé, du surdoué si cool ; je suis celle qui vit dans l’ombre de son frère.

La couverture est assez jolie sans être sublime non plus, en bref, c’est un roman très sympa qui m’a beaucoup plu, avec des personnages originaux et un mythe bien exploité. Il y a bien sûr quelques bémols mais j’achèterais tout de même le deuxième tome !!!!

Ma note : 8,75/10