Treize raisons de Jay Asher

Image

 

Résumé :

Clay reçoit treize cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui sont impliquées dans sa vie : amies ou ennemies, chacune de ces personnes a compté dans sa décision. D’abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d’Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C’est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

Mon avis : 

J’attendais tellement de « Treize raisons » que j’ai été un peu déçue mais je vous rassure juste un peu. Ce livre est incroyable, c’est dur de le lâcher. Mais c’est aussi une histoire vachement morbide. Malgré tout, on se retrouve plongé dans un récit juste et touchant et on a toujours envie d’en savoir plus. Grâce à ce roman j’ai réussi à mieux comprendre les  gens dépressifs ou suicidaires, parfois on se rend compte que la moindre petite parole peut réveiller chez quelqu’un une douleur profondément enfouie.

Le sentiment d’avoir été trahi.L’un des pires qui existent.Je sais que tu n’avais pas l’intention de me blesser.

Par contre, je n’ai pas vraiment apprécié le personnage de Clay et parfois j’ai trouvé que l’histoire était un peu longue sans grand intérêt. Clay est un peu perdu au début du roman mais à la fin c’est carrément cata…Et même si Hannah n’est plus en vie, son personnage est intéressant. Après avoir écouté les cassettes, le regard de Clay sur certaines personnes va changer. Des gens qu’on croyait innofencifs sont en fait des voyeurs ou autre..

J’espère que vous êtes prêts, parce que je vais vous raconter l’histoire de ma vie. Ou plus exactement, la raison pour laquelle elle s’est arrêtée. Et si vous êtes en train d’écouter ces cassettes, c’est que vous êtes l’une de ces raisons.

C’est un livre qui est profond, les sentiments y sont dépeints avec justesse. Hannah n’était pas bien dans sa peau et des personnes n’ont fait qu’aggraver ce mal être.

Quand une chanson vous fait pleurer,mais que vous n’avez plus envie de pleurer,vous cessez de l’écouter.Mais échapper à soi meme,c ‘est impossible.On ne peut pas décider de ne plus se voir.De couper le son à l’interieur de sa tete.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce livre mais je le déconseille si vous cherchez quelque chose de léger.

Ma note : 8,5/10 il y a certains moments ou c’était un peu lent mais sinon c’est un bon livre que je vous conseille

Publicités